Reportage France 3 (2018) :

Huit artistes enfermé pendant trois jours avec un objectif : écrire au moins 16 chansons à chanter en public dès le quatrième jour !

Des textes écrits à partir de contraintes, des mises en musique en duo… aux artistes sous pression de faire chauffer les neurones pour mieux nous surprendre, et peut-être explorer des territoires nouveaux ! Le tout sous la houlette bienveillante d’un artiste rodé à ce type d’exercice : ignatus, qui présente parfois en première partie de la soirée une version courte de son spectacle « Sous la contrainte ».

Pour les artistes, une expérience riche et intense.

Pour les spectateurs, l’occasion de participer à un spectacle unique et de frôler au plus près l’intimité de la création …

Pour les lieux qui accueillent : l'occasion de s'impliquer dans la création de chansons, d'offrir au public un spectacle unique, et de lui faire découvrir des artistes talentueux.

Les coulisses...

Nivillac 2018
Nivillac 2018

1/28

LE DÉROULÉ DU SPECTACLE

Les artistes sont sur scène, attablés. Au début, ignatus interpelle le public pour expliquer brièvement le comment et le pourquoi d’un tel projet, il élabore une liste de mot avec public (à partir d’une contrainte sonore) et les artistes doivent pendant le spectacle écrire un texte qu’ils liront quand ils le désirent…

Au cours du spectacle ignatus fait office de maître de cérémonie pour décrypter certaines contraintes, raconter quelques anecdotes, et laisser le temps aux interprètes de s’installer et repérer rapidement les chansons (tempo, mélodie…), l’idée étant de faire partager avec le public la «fraîcheur» et la fragilité des chansons présentées («celle-ci, elle est d’hier, l’idée est née dans la cuisine autour du café…»).

Les artistes s’accompagnent les uns les autres avec leurs instruments, quelques chansons peuvent être chantées en choeur avec tout le groupe.

Les explications d'ignatus :